Le chocolat blanc et la fraise

Le chocolat blanc et la fraise

Lettre à ma douce amie

Douce amie, je vous écris d’un pays lointain où les heures immobiles semblent comme arrêtées dans leur mouvement, où les hommes dans un grand silence blanc vont et viennent avec lenteur, tout affairés qu’ils sont à préparer la venue de l’hiver. Leurs pas  qui s’enfoncent dans la neige fraîche et lourde rendent leur marche difficile et laborieuse. Chez vous tout n’est que printemps je le sais, et fête des sens. Je vous imagine, dans votre belle robe rouge, parmi le chant des oiseaux aux plumes diaprées de soleil, et mon âme alors s’allège un peu.

Nul jardin ici en effet, mais une grande plaine, aussi infinie que le ciel qui s’y mire. Quelques collines arrondies par l’épaisseur du manteau neigeux, quelques arbres aux branches nues et maigres qui se détachent sur l’horizon. Au travers des fenêtres pleines de givre le regard se perd, les prairies ont disparu, noyées sous le manteau immaculé qui a recouvert le monde cette nuit, ajoutant aux premières couches une autre épaisseur de neige, faisant reculer dans les froides profondeurs la vie végétale. Sur les parterres qui ornaient les rares maisons du village, des fleurs semblables à des oiseaux pétrifiés sont figées, leurs tiges cassantes et gelées, leurs feuilles affaissées, pleines de poudre glacée.

Les premiers vents annonciateurs de la rudesse des jours à venir ont commencé à se faire sentir, on les entend siffler le long des coursives dans l’air à vif du petit matin, les souffles coupants qui s’engouffrent et s’insinuent partout, obligeant les gens à se calfeutrer, à s’envelopper dans de gros manteaux épais pour affronter l’aube glacée.

Chez vous l’air doit s’être chargé de cette belle lumière de mai qui installe dans tous les cœurs l’aspiration au renouveau, donnant à la végétation cette couleur vert tendre qui caractérise la vigueur du printemps, l’exubérance des jeunes pousses et des futurs rameaux chargés de sève. La nature est en son plein élan, et vous êtes là parmi les fleurs, généreuse et tendre, douce, si douce et accueillante. J’entends votre cœur qui bat sur la terre qui se réchauffe lentement. L’éveil semble universel et il pare le paysage tout entier de teintes vives, la raison s’égare dans cette explosion florale et parfumée. Mon esprit se réchauffe, à vous imaginer ainsi.

Car il fait si froid ici, les palais sont de glace et des congères ont envahi les chemins et les plaines. Nés de la nuit polaire, ces châteaux à l’immobile beauté sont des sculptures de neige ciselées par la bise. Ce sont les figures du silence, noyant le monde dans une épaisseur ouatée. Voyez comme mon imagination glisse ainsi sur la plaine, par-delà les montagnes qui se fondent avec la brume stagnante sur les eaux gelées du lac, elle glisse et vole, jusqu’à vous.

Comme j’aimerais partager ce moment dans le jardin, en votre compagnie si légère. Peut-être mes mots pourront-ils atteindre votre cœur si tendre pour y édifier un lieu où je pourrais vous accompagner. Vous serez mon cœur battant la chamade, vous serez le fruit sacré, car vous êtes le cœur même du printemps.

Nous serons là, justes là, dans le jardin, à l’abri des orages du monde.

Dans une bulle de cristal, afin que des accords secrets puissent se tenir et délivrent une symphonie aux couleurs du printemps, je voudrais réunir les éléments qui feront de cet endroit un jardin préservé des tumultes pour vous y accompagner en paix.

J’y déposerai en premier une base en pain sucré, faite de miel et d’épices. Puis une crème blanche, comme une neige de chocolat blanc et de citronnelle apportera une pointe d’acidité. Alors le parfum de la fraise viendra se déposer sous la forme d’une gelée suave et onctueuse, nid de saveurs sur lequel le beau fruit au cœur de rubis, juste cueilli, prendra place doucement.

Le parfum sucré envahira alors l’alcôve transparente, comme les eaux du ciel de mai envahissent l’âme des amants réunis, pour les emporter encore plus loin, vers le grand large, aux confins du monde.

Patrice Guaus.

Retrouver Patrice sur Instagram

Liens sponsorisés en lien avec la recette Le chocolat blanc et la fraise :

Le chocolat blanc et la fraise

Le chocolat blanc et la fraise

Le chocolat blanc et la fraise

Derick
Cette recette Le chocolat blanc et la fraise vous est offerte par notre ami Patrice Guaus retrouvé le sur Instagram.
Temps de préparation 1 h 30 min
Temps de cuisson 12 min
Temps total 1 h 42 min
Type de plat Dessert
Cuisine Française
Portions 6 Personnes
Calories 482 kcal

Equipment

  • 1 casserole
  • 1 plaque
  • 1 batteur
  • 1 fouet
  • Verrines

Ingrédients
  

GENOISE AUX NOISETTES

  • 4 Pièces Œufs
  • 80 Gr Sucre
  • 80 Gr Farine
  • Noisette en poudre

MOUSSE AU CHOCOLAT BLANC

  • 195 Gr  Lait
  • 4 Feuilles Gélatine
  • 350 Gr Chocolat blanc

CREMEUX MOUSSEUX CITRON CITRONELLE

  • 100 Gr Jus de citron
  • 80 Gr Crème à demi fouettée
  • 140 Gr Blanc d’œuf
  • 160 Gr Sucre
  • 2 Feuilles Gélatine
  • 100 Gr Infusion corsée de citronnelle

GELEE DE FRUITS ROUGES

  • 300 Gr Fruits rouges en purée
  • 30 Gr Sucre
  • 4 Gr Agar-agar

Instructions
 

Gelée de fruits rouges

  • Porter à ébullition tous les ingrédients puis couler le tout sur une plaque et laisser cristalliser au réfrigérateur.

Génoise noisette

  • Battre les œufs avec le sucre au bain-marie, et monter jusqu’à ce que le mélange soit ferme. Ajouter la farine puis déposer sur une plaque beurrée. Cuire a 180°c durant 12 minutes et réserver.

Mousse chocolat blanc

  • Faire bouillir le lait et ajouter la gélatine préalablement Hydratée. Faire fondre le chocolat et émulsionner avec le lait. Ajouter la crème à demie fouettée quand le mélange atteint 35 degrés.

Mousse au citron

  • Réaliser une meringue. Puis porter le jus à ébullition, avec l’infusion de citronnelle. Ajouter la gélatine préalablement hydratée. Mélanger avec la meringue et la crème fouettée

MONTAGE FINAL

  • Dans un cadre, disposer le biscuit noisette, puis une couche de gelée aux fruits rouges et une couche de mousse chocolat blanc. Disposer une autre couche de biscuit et de mousse citron, puis une autre couche de gelée. Terminer avec une dernière couche de mousse chocolat blanc.
  • Découper de la forme désirée, et décorer de fruits rouges frais.

Notes

Le chocolat blanc et la fraise
Keyword Chocolat, Dessert, Fraise, Genoise, Recettes de Patrice Guaus

Producteurs de fruits et légumes, produits fermiers, Apiculteur il est désormais possible de trouver les producteurs en vente directe dans toute la France, par département. En effet, ‘Cuisine et Tradition’ vous aide à travers son option de recherche de producteurs en vente directe par département. Vous pourrez ainsi plus facilement remplir vos paniers de fruits et légumes bio.

Producteurs de fruits et légumes, produits fermiers, Apiculteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating